Moustique

Dès les premiers jours du printemps, les moustiques font leur apparition. Ils sont particulièrement actifs : au lever du jour, au cours de la journée, au crépuscule ou la nuit selon l’espèce. Seule la femelle vous pique car elle a besoin d’un repas de sang pour assurer la maturation de ses œufs. Particulièrement vorace, le moustique engendre des piqûres et des démangeaisons mais peut également être vecteur de maladies infectieuses.

Quels sont les différents types de moustiques ? 

4 espèces prédominent :

  • Moustique commun
  • Aedes detritus
  • Aedes vexans
  • Moustique tigre ou Aedes albopictus

Le moustique commun est de couleur brune, il est principalement actif d’avril à novembre à la tombée de la nuit et tout au long de celle ci. Pendant les périodes froides, il se loge principalement dans les vide sanitaires, les greniers et caves.

Le moustique tigre est plus petit que le moustique commun. Il est de couleur noire et possède des rayures blanches. La femelle pique le jour comme la nuit.

Quels gestes adoptés en présence de moustiques ? 

Pour se développer, le moustique a besoin d’eau stagnante. Ainsi, un des premiers conseils que vous prodiguerons nos équipes dans la lutte contre le moustique est d’éviter toute zone d’eau stagnante ou de recouvrir celle-ci dans la mesure du possible. Par exemple, il est conseillé de vider régulièrement les seaux, arrosoirs et les pots de fleurs ou encore de s’assurer de l’absence d’eau stagnante au niveau de ses gouttières.

En parallèle, d’autres actions peuvent être menées :

  • Poser des systèmes de moustiquaires sur vos ouvrants
  • Limiter l’ouverture des fermetures
  • Eteindre les lumières pendant la nuit

En cas d’invasion, un traitement réalisé par un professionnel permettra de solutionner la problématique rencontrée. Au cours de notre intervention, nos équipes vous conseilleront également sur les bonnes pratiques à mettre en place pour éviter leur apparition.

Nos équipes interviennent en préventif pour vous proposer conseils et dispositifs anti-moustiques.

HAPIMEN vous accompagne pour mettre en place le traitement le plus adapté à votre problématique et pour vous apporter les conseils nécessaires .

Vous avez un projet, une demande ou simplement besoin de renseignements ? Ecrivez nous via nos formulaires de contact.  

Moustique commun

AEDES DETRITUS

AEDES VEXANS

blank

Moustique AEDES ALBOPICTUS (tigre)

blank

Les moustiques ont besoin d’eau pour pondre. Si vous avez des moustiques, alors vous devez avoir dans votre proche environnement une présence d’eau stagnante.

Dans un premier temps, nous devrons identifier la source pour pouvoir traiter les larves par le biais d’un insecticide.

Dans un second temps, il nous sera possible de traiter les adultes de plusieurs façons :

  • lutte par répulsif
  • lutte par pose de moustiquaires
  • lutte par biocide
  • lutte par piège

Oui, c’est même au niveau mondial l’animal le plus mortel à l’origine de plus d’un million de décès par an loin devant d’autres espèces. Sa dangerosité réside dans le fait qu’il est porteur de maladies mortelles telles que la dengue, le paludisme, la fièvre jaune…

Le Règlement Départemental Sanitaire (RDS) peut obliger le traitement des moustiques mais également des arrêtés préfectoraux ou municipaux qui ponctuellement ou annuellement peuvent mettre en place des traitements préventifs et ou curatifs de lutte contre les moustiques.

Cliquez pour découvrir un domaine précis